Plan

A basilica with non-projecting transept with a nave that was never completed, east of the crossing there is a deep chevet made up of bay with an octopartite vault which is followed to the east by a five-segment hemicycle opening on to an ambulatory terminating in a chevet plat with three eastern chapels. The combination of rounded hemicyle and flat east end is most unusual.

Elevation

Three-storey elevation: an arcade with cylindrical columns: a triforium that looks like a gallery with paired openings into the dark space between aisle roof and vaults; a clerestory with tracery windows in the straight bays; none in the hemicycle.

History

Chronology

La collégiale Saint-Quiriace résulte de plusieurs campagnes qui s'échelonnent du XIIe au XVIIe s. A l'Orient, le chevet a été bâti en deux campagnes menées à la faveur de deux projets distincts. Le premier parti, voulu par le comte de Champagne Thibaut II durant la décennie 1140, projetait une collégiale à chevet plat enserrant un choeur rectangulaire, le tout voûté d'arêtes. L'adoption du rond-point semicirculaire à colonnes isolées - entre 1150-1155 sous le comte Henri Ier le Libéral - bouleverse le parti d'origine. Ce second parti comprend la construction des murs extérieurs des bas-côtés et des parties basses des façades des deux bras du transept. Les ouvertures sur combles du haut vaisseau, très vite construites, comme l'indique la standardisation des chapiteaux et des méthodes d'assemblage, ainsi que les fenêtres hautes, sont établies durant la décennie 1160. L'abside est voûtée et contrebutée avant 1166 comme le laissent supposer les bases des colonnes engagées recevant les volées ainsi que les dessins de Millet (architecte des Monuments historiques) avant la restauration des arcs-boutants. Il faut cependant attendre 1190 pour que la voûte octopartite, projetée dès 1150, soit construite. Le transept est achevé en 1238, en même temps que la dernière travée de la nef. Les travaux ne sont repris qu'au XVIe siècle avec la construction de la première travée de la nef. En 1625 une façade est élevée devant la nef aujourd'hui tronquée. Limitée à deux travées, cette dernière ne fut voûtée qu'assez tardivement. Enfin, à la suite de l'effondrement de la croisée du transept, un dôme y est érigé au XVIIe siècle.
Arnaud Timbert

Sculptural Program

Significance

Manifestation of shifting power and changes in the choice of prototypes away from more archaic local forms and Cistercian references to a prototype with clear royal connections: Sens Cathedral.

Bibliography

Gajewski, Alexandra. "Le Transept et la nef De La Collégiale Saint-Quiriace De Provins." Bulletin Monumental 164 (2006): 261-70.
Garrigou-Grandchamp, Pierre. "Les Maisons Canoniales De Saint-Quiriace À Provins." Provins et sa région, no. 145 (1991): p. 65-115.
Garrigou-Grandchamp, Pierre, and Jean Mesqui. "Le cloître de Saint-Quiriace de Provins et son contexte urbain." Bulletin Monumental v. 152, no. no. 3 (1994): p. 371-72.
Geneviève Aliette de Rohan-Chabot Maillé, marquise de. Provins: Les Monuments Religieux. Vol. 2, Les Éditions D'art Et D'histoire. Paris: Paris, 1939.
Maillé, Geneviève Aliette de Rohan-Chabot. Provins, Les Monuments Religieux. Paris,: Les Éditions d'art et d'histoire, 1939.
Mesqui, Jean. Provins : La Fortification D'une Ville Au Moyen Age. Genève: Droz, 1979.
Provins (France). Actes Et Comptes De La Commune De Provins De L'an 1271 À L'an 1330. Montereau,: Imprimerie Claverie, 1935.
Timbert, Arnaud. "Le Déambulatoire De La Collégiale Saint-Quiriace De Provins." Bulletin Monumental 162 (2004): 163-73.
-- -- -- . "Le Chevet De La Collégiale Saint-Quiriace De Provins: L'oeuvre D'henri Ier Le Libéral." Bulletin Monumental 164 (2006): 243-60.
Veissière, Michel Abbé. Une Communauté Canoniale Au Moyen Age. Vol. 1, Société D'histoire Et D'archéologie De L'arrondissement De Provins : Documents


The Floorplan: Images & Panoramas
Parametric Section
Vital Statistics
  • Begun around 1140
  • Destroyed in
  • Latitude 48.5606994628906
  • Longitude 3.29153990745544
  • Parent Town
All the Buildings